176751 visites

Les conditions de vie de nos filleules Fonctionnement des dons Histoire Familles à parrainer Galerie Photos Nous contacter
Abonnement Newsletter semestrielle

Toutes les newsletters :
Rapport moral juin 2013

Posté le 20/09/13 9:59pm

Vous pouvez trouver le rapport moral 2013 dans l' onglet " Newsletter"


< Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivante >

Nombre total de news : 13

L'enseignement en Inde

L’école est obligatoire pour tous les indiens de 6 à 14 ans (art.43 de la constitution), mais nombre d’enfants n’en profitent pas.
Le recensement de 2001 montre que 193 millions d’enfants ont entre 6 et 14 ans :

- 20% de ces enfants ne vont pas à l’école
- 50% abandonnent l’école au cours primaire

Taux d’alphabétisation :

1991 : 52,21% de la population
2001 : 65,38% de la population (75,85% pour les hommes et 54,16% pour les femmes)

49 millions d’enfants indiens de 6 à 11 ans sont illettrés.
Pour plus d'infos... des tableaux

Les écoles :

Les écoles publiques

Les écoles publiques sont gratuites mais les frais occasionnés par la scolarité ne sont pas à la portée de tous : fournitures scolaires, l’étude surveillée (tuition), les frais de transport … On y sert à midi un repas gratuit.
Les dépenses de rentrée scolaire pèsent très lourdement dans le budget familial (cf l’enquête de rentrée scolaire que nous adressons aux parrains/marraines en septembre). L’enseignement est dispensé le plus souvent en tamoul (Tamil Medium). Le niveau d'anglais dans les écoles publiques est mauvais voire catastrophique. Après la terminale (le collège en Inde), les matières sont enseignées en anglais, il faut donc que les enfants qui peuvent poursuivre leurs études suivent l'étude surveillée en anglais «spoken english tuition » .
Il existe aussi des écoles semi-publiques, semi-privées avec une participation financière du gouvernement.

Les écoles privées

Les écoles privées sont payantes et les prix varient beaucoup d’une école à l’autre. L’enseignement est dispensé en anglais.
Les dépenses seront beaucoup plus importantes que dans le public, plus l'enfant poursuit ses études et plus les frais seront lourds, cela dépend de la notoriété de l’établissement. Les élèves qui ont des notes inférieures à la moyenne sont souvent renvoyés du privé.
Si vous décidez de demander à votre filleule de mettre ses enfants dans le privé, elle sera ravie. Mais attention le parrainage pourra être supérieur à 20 Euros/mois.
Un enfant pourra quitter le privé uniquement si la maman arrive à trouver une place en english medium dans le public mais c'est plutôt difficile. Ces écoles sont rares.
Après la terminale les élèves qui sont admis dans les écoles publiques sont de très bons élèves (sélectionnés en fonction de leurs bons résultats). Les frais de scolarité sont peu importants. Ce n’est pas le cas dans le privé ou l’année scolaire peut coûter 1500 Euros par exemple dans une école d’ingénieur. L’association peut prendre en charge une partie de ces frais.

Il y a de grands écarts de salaires entre le secteur public et le privé. Une infirmière gagne 2500 à 3000 rs dans une clinique privée et gagnera 28 000 rs dans un hôpital public soit 11 fois plus. Les salaires des professeurs sont comparables.